Taxe de séjour

Cette taxe permet de développer et d’améliorer les équipements touristiques. Elle est perçue par le propriétaire qui la reverse ensuite à la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret.

 

Téléchargez ici le guide d'utilisation de la taxe de séjour.

 

BAREME 2021 :

 

Catégorie  d'hébergement

Taxe de séjour

Communauté d'Agglomération du Grand Guéret

Taxe de séjour

Conseil Départemental 23 (+10%)

TOTAL A COLLECTER

par nuitée et par personne

Palaces  2,00 € 0.20 €  2,20 €
Hôtels de tourisme 5 étoiles, résidences de tourisme 5 étoiles, meublés de tourisme  5  étoiles   1,20 € 0,12 € 1,32 €
Hôtels de tourisme 4 étoiles, résidences de tourisme 4 étoiles, meublés de tourisme 4 étoiles  1,00 € 0,10 € 1,10 €
Hôtels de tourisme 3 étoiles, résidences de tourisme 3 étoiles, meublés de tourisme 3 étoiles  0,80 € 0,08 € 0,88 €
Hôtels de tourisme 2 étoiles, résidences de tourisme 2 étoiles, meublés de tourisme 2 étoiles, villages vacances 4 et 5 étoiles  0,60 € 0,06 € 0,66 €
Hôtels de tourisme 1 étoile, résidences de tourisme 1 étoile, meublés de tourisme 1 étoile, villages vacances 1,2 et 3 étoiles, Chambres d'hôtes, Auberges collectives 0,40 € 0,04 € 0,44 €
Terrains de camping et de caravanage classés en 3, 4, 5 étoiles et tout autre terrain d'hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes. Emplacements dans des aires de camping-cars et des parcs de stationnement touristiques par tranche de 24 heures 0,30 € 0,03 € 0,33 €
Terrains de camping et terrains de caravanage non classés, classés en 1 et 2 étoiles et tout autre terrain d'hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, ports de plaisance 0,20 € 0,02 € 0,22 €

 

Attention ! Tout hébergement en attente de classement ou sans classement (sauf hébergements de plein air) :  = 5% x coût de la nuitée par nuitée et par personne  (dans la limite de 1,10 € par nuit par personne)

NB : la taxe additionnelle départementale de 10% s'ajoute à cette somme

 

Exonérations :

  • Les personnes mineures,
  • Les titulaires d’un contrat de travail saisonnier employés sur le territoire de la Communauté d’Agglomération,
  • Les personnes bénéficiant d’un hébergement d’urgence ou d’un relogement temporaire,
  • Les personnes occupant des locaux dont le loyer est inférieur à 1€ par nuitée.