Hommage à Roland Lacheny et Michel Sudron

Hommage à Roland LACHENY et Michel SUDRON - GRAND GUERET

Après le départ prématuré de notre collègue et amie Josiane Lechat, la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret se trouve à nouveau terriblement éprouvée par deux décès qui l’affligent coup sur coup. Roland Lacheny, maire de Saint-Eloi et Michel Sudron, maire de La Saunière, nous ont tous deux quittés à une semaine d’intervalle. La maladie et la tragédie ont emporté ces deux piliers de notre intercommunalité et l’épreuve que traversent tous les élus et agents de la collectivité est très douloureusement ressentie.

En ces heures bien sombres et parce que nos deux élus l’auraient sans doute souhaité ainsi, nous ne cédons pas au désespoir mais continuons au contraire l’oeuvre qu’ils ont entreprise à nos côtés. Roland et Michel étaient deux hommes de coeur et d’honneur, qui savaient la vertu du travail et de l’engagement, qui ne comptaient ni leurs efforts ni leur temps pour se dévouer à l’action publique pour laquelle ils avaient obtenu la confiance de leurs concitoyens. Ils avaient le sens de l’intérêt général et savaient ne jamais se mettre en avant. Ils n’hésitaient pas à affirmer leurs convictions lorsque le besoin s’en faisait sentir et n’avaient pas coutume de parler de manière stérile : leurs interventions en séances du conseil communautaire comme au sein des instances de travail des élus du Grand Guéret étaient systématiquement constructives et appréciées de tous. A l’heure où, plus que jamais, les maires de communes rurales sont laissés bien seuls devant leurs responsabilités et devant l’âpreté des rapports humains qu’engendre souvent le courage dans la prise de décision, ils étaient des élus déterminés à faire avancer les dossiers communaux et communautaires. Leurs amis politiques autant que leurs adversaires saluaient leur opiniâtreté et leur sens de l’engagement. La fatalité qui nous les enlève bien précocement nous oblige collectivement à poursuivre leurs efforts et à suivre l’exemple de leur dévouement pour l’action publique qui a été le sel de leur existence.
 
Aussi, parce que le malheur de ne plus les compter parmi nous n’égalera pas le bonheur de les avoir côtoyés et appréciés tout au long de l’exercice de leurs mandats respectifs, nous nous souviendrons de Roland et de Michel comme de deux élus remarquables dans leur constance, leur fidélité à leurs concitoyens comme à leur territoire, deux élus qui, si les mots ont un sens, ont été exemplaires de droiture, de loyauté à leurs convictions et d’honneur, tout simplement. Nous ne les oublierons pas et le Président, les élus communautaires comme tous les agents du Grand Guéret leur apportent du fond du coeur leurs plus sincères remerciements. Toutes nos affectueuses condoléances vont à leurs proches, à leurs familles, à celles et ceux qui, comme nous, les ont connus et aimés.